3 huiles aux plantes follement relaxantes “Un temps pour Soi”

Élevées au rang de sacré dans l’Égypte antique, les huiles parfumées dans lesquelles les plantes aromatiques ont longuement infusé, étaient utilisées pour protéger leur peau de la déshydratation et du vieillissement. Les plantes mises à macérer ici sont très relaxantes. Au delà de leurs propriétés bénéfiques à la peau, elles mettent du baume à l’âme, ont une action sur le système nerveux, et invitent à la relaxation, à la détente.

Te souviens-tu de la dernière fois où tu t’es sentie vraiment bien, souriante à la vie et heureuse comme un chou? T’en souviens-tu? On s’en souvient tous de ces micro-moments de bonheurs, tantôt fugaces, tantôt éphémères, aussitôt absorbés par la liste interminable d’obligations et tâches qui n’en finissent pas. Cet état de stress permanent dans lequel nous vivons a vite fait de nous enlever notre joie de vivre, nous conduisant quelquefois au bord de l’épuisement (physique et mental et/ou à une fatigue chronique.

Fuir le stress n’est hélas pas si évident, et plutôt que de l’éviter à tout prix, ne devrions-nous pas nous créer ou re-créer des micro-moments de calme (intérieur et même extérieur si possible), une sorte de bulle bienfaitrice dans laquelle on se laisserait aller à se faire du bien, complètement. Question de mieux gérer le stress ensuite.

Avec ces 3 huiles infusées, on peut créer ces p’tits moments rien qu’à Soi, où on prend du temps pour Soi, du temps pour se chouchouter, pour se détendre…  Elles peuvent s’utiliser en complément de séances de méditation si souhaité. Elles sont follement relaxantes et éveillent les sens:

  • l’odorat: le parfum des plantes aromatiques infusées montent aux narines et invitent à lâcher prise…
  • le toucher: Sentir l’huile glisser sur sa peau procure une sensation de bien-être. Et puis, c’est un moyen de connexion ou de reconnexion avec son corps, le sentir sous ses doigts, sentir chaque muscle endolori, et même certaines douleurs se révèlent au contact de ce massage de soi à soi.

La première huile infusée est le savant mélange de Sauge et de Lavande, toutes deux fortement aromatiques! L’arôme de la Sauge est puissante et procure une sensation de bien-être et de plaisir incroyable! Perso, son parfum m’enivre 🙂

 

[highlight]Huile infusée de Sauge et de Lavande[/highlight]

La Sauge dont il est question ici est la Sauge officinale. Elle est toute indiquée pour cette recette… son nom désigne “le salut” , “la guérison” d’où son surnom bien connu de “la plante qui sauve”

Associée à la Lavande on obtient une huile relaxante des plus aromatiques. Pas besoin d’ajouter une huile essentielle ou une fragrance quelconque, l’huile est déjà très parfumée et les arômes de Sauge et de Lavande à mon avis se marient bien.

 

Préparation: 

Macération solaire: Mettre les feuilles de Sauge et les fleurs de Lavande séchées dans un bocal sans tasser. Ajouter une huile porteuse: Huile de Tournesol, huile de pépins de raisin, huile d’Olive… Refermer le bocal et laisser macérer au soleil ou près d’une source de chaleur pendant 3 semaines. Filtrer.

Macération à chaud: Mettre les feuilles de Sauge et les fleurs de Lavande séchées dans un bocal sans tasser. Ajouter une huile porteuse: Huile de Tournesol, huile de pépins de raisin, huile d’Olive… Poser le bocal dans un bain-marie et laisser macérer pendant deux bonnes heures. On laisse reposer ensuite, puis on filtre.

On sent bien les parfums bien présents des 2 plantes, et c’est un duo qui ne te laissera pas insensible… ça sent trop bon!

 

[highlight]Huile infusée de Khamaré et Verveine [/highlight]

 

Si tu vis en Afrique, cette recette est pour toi. Le Khamaré, racine du Vétiver africain, fournit un macérat huileux au parfum très agréable! J’adore mettre à macérer du Khamaré dans de l’huile, c’est un pur bonheur de le préparer.

Préparation:

Pour cela, on “défait” les racines le plus souvent attachées par trois. Puis on coupe en morceaux à l’aide de ciseaux désinfectés. On réserve quelques feuilles de Verveine séchées. Puis, on met le tout (Khamaré et verveine) dans un bocal jusqu’à mi-hauteur, on ajoute de l’huile jusqu’à ce que les plantes soient complètement recouvertes. On laisse macérer pendant au moins 3 bonnes semaines, voire 1 bon mois.

On filtre, on conditionne et on ajoute dans un flacon quelques brins de Khamaré. C’est esthétique et surtout, ils continuent de diffuser leur parfum dans l’huile au fil des semaines.

À savoir: On peut remplacer les feuilles de Verveine par de la Citronnelle ou encore des fleurs de Frangipanier ou d’Ylang-ylang, qu’on trouve facilement en Afrique subsaharienne.

 

[highlight]Huile infusée de Camomille et Rose [/highlight]

Pour cette dernière recette d’huile infusée, ce sont la Camomille et la Rose qui font notre bonheur. Le parfum de la Camomille prend le dessus sur les pétales de Rose qui une fois séchées, perdent souvent un peu de leur senteur. Si tu aimes l’odeur de la Rose, tu peux en rajouter un plus dans le bocal, un peu plus que la Camomille.

La Camomille justement… Matricaire ou Romaine, laquelle choisir?

  • Au niveau de l’odeur, pas vraiment de différence, même si la Romaine sent nettement plus bon (ceci n’est que mon avis)
  • Au niveau des propriétés anti-dépressives et décontracturantes, la Camomille romaine serait plus efficace sur le système nerveux et aurait une action sédative supérieure à la Matricaire. Bon, c’est surtout lorsqu’il s’agit de prise en interne. Pour une huile à préparer comme celle-ci, Matricaire ou Romaine.. à mon avis l’une ou l’autre ont un réel effet bénéfique lorsqu’elles sont employées en massage sur le corps, le visage ou encore sur les tempes. Avec l’huile de Camomille Romaine autant qu’avec l’huile de Matricaire, une seule et même garantie: on est dé-ten-due!

Bref, la Camomille c’est la plante idéale pour apaiser l’anxiété au moment du coucher. Un p’tit massage du corps avec cette huile infusée juste avant de rejoindre son lit et on cogite déjà beaucoup moins. Une tasse de Tisane de Camomille en prime serait encore plus bénéfique.

Pour ce macérat, j’ai opté pour une macération solaire.

Préparation:

On met les fleurs de Camomille et les pétales (ou des boutons)de Rose séchées dans un bocal sans tasser, on verse de l’huile de Tournesol bio ou de l’huile de pépins de raisin par dessus. On laisse macérer au soleil pendant 20 jours.

Puis on filtre, on rajoute un peu de Vitamine E si souhaité (15 à 20 gouttes pour 100 ml).

Où trouver les plantes?

  • La Camomille, la Sauge, la Rose, la Lavande peuvent être achetées séchées en herboristerie
  • On peut aussi les faire sécher soi-même si on les as déjà au Jardin
  • Le Khamaré est vendu sur les marchés en Afrique, et sur certaines boutiques en ligne en Europe. Il faut dire que c’est une plante que la Diaspora aime beaucoup utiliser. On peut en trouver  dans certains Afro-shops. Pour ma part, j’en achète quand je suis au Sénégal (Chez NYARABIO) ou encore chez un marchand sénégalais qui en vend sur les marchés Angevins.
  • La Verveine odorante, on en trouve en herboristerie, en magasin au rayon tisanes…

 

 

You Might Also Like