10 plantes sauvages de l’été qui font la beauté et le beau temps… (1ère Partie)

10 plantes sauvages de l’été qui font la beauté et le beau temps… (1ère Partie)

Elles sont belles, rebelles et bien souvent indomptables. Elles sont nombreuses au printemps, en été… et voilà que bientôt on ne les verra plus, pas avant l’an prochain. Profitons un petit peu plus, bien avant que n’arrive l’Automne, de ces belles plantes de l’été, qui sont si belles à regarder et nous font tellement de bien, bref… Elles font la beauté et le beau temps.

 

 

1- Achilée millefeuille, Achillea millefollium

Elle est l’une des dernières plantes sauvages de l’été. Elle apparaît au mois de Juin et colonise les bords de chemins et routes jusqu’à la fin de l’été voire jusqu’à l’automne. C’est une plante sauvage dont les propriétés beauté sont nombreuses:

– Vulnéraire, elle favorise la cicatrisation des boutons. Perso, je la trouve vraiment efficace pour faire sécher les boutons qu’on a triturés.

– Une décoction de la plante sèche ajoutée dans l’eau du bain stimule la circulation du sang et lutte contre les jambes lourdes. L’achilée millefeuille est donc un bon tonique veineux.

– L’Achilée favorise la pousse des cheveux et freine leur chute. Il suffit de vaporiser l’infusion ou la décoction de la plante sur le cuir chevelu ou encore d’ajouter la plante sèche à un mélange de plantes à faire macérer dans du vinaigre pour préparer une “Eau de rinçage capillaire”

– On peut même profiter de son hydrolat pour faire disparaître les boutons, les dermatoses et les petites inflammations de la peau. Il purifie et matifie les peaux grasses. Avec lui, sensation peau nette garantie!

 

 

2- Le Bleuet, Centaurea cyanus

Centaurea cyanus, le bleuet des champs est une plante sauvage qui pousse un peu partout. Il n’est pas rare de la voir pousser en grand nombre dans un champ de blé au milieu des coquelicots. Le spectacle est un régal pour les yeux! Hélas l’utilisation sans cesse croissante des pesticides dans les champs fait que le bleuet se fait de plus en plus rare puisqu’il ne résiste pas aux désherbants et engrais chimiques. J’ai la chance d’avoir cette plante au Jardin. J’adore sa couleur bleu intense!

 

 

Comme tu le sais déjà sans doute, le Bleuet c’est la plante des Yeux. Conjonctivite et petites inflammations de l’oeil ne lui font pas peur. C’est d’ailleurs pour cela qu’on la retrouvera dans de nombreux produits de soin pour les yeux: Collyres, crèmes pour les contour des yeux, les eaux apaisantes…

 

3- Coquelicot, Papaver rhoeas

Le Coquelicot, c’est la sensualité incarnée! Et c’est bien plus que cela… il symbolise l’éphémère, la fragilité et la beauté de l’instant. C’est sans doute la seule plante que je connaisse qui s’en va aussi vite qu’elle apparaît: 1 mois tout au plus! Si tu as la chance de l’apercevoir encore à ce moment de l’année par chez toi, c’est le signe que tu vis loin de toute pollution aux pesticides. Le Coquelicot y est très sensible! L’été s’en va, le Coquelicot lui s’en est allée depuis bien longtemps… mais tu retrouveras ses propriétés dans son hydrolat, que tu pourras utiliser comme lotion apaisante et raffermissante.

En interne, on profitera de ses propriétés sédatives dans une infusion. C’est connu, depuis l’antiquité, le Coquelicot procure un sommeil paisible et réparateur.

 

4- La bourrache, Borago officinalis

 

Avec ses fleurs étoilées qui ne laissent pas indifférent, la Bourrache est utile est aux peaux délicates et aux peaux à problèmes. Retrouve toutes ses propriétés dans cet article.

 

 

5- Le Souci, Calendula officinalis

Amie des peaux trop sèches, craquelées et abîmées, le Souci est la plante qu’il faut avoir cueilli cet été pour préparer les pommades ou une huile de macération à glisser dans la trousse de secours.

 

Le geste beauté intérieure: L’infusion de souci est efficace en cas de digestion difficile. C’est aussi un dépuratif général qui nettoie le sang et draine les toxines.

Le geste beauté extérieure:

– L’infusion douce de fleurs s’applique en lotion sur la peau pour l’apaiser, l’adoucir et la réparer.

– Les feuilles fraîches peuvent être appliquées sur les verrues, sous forme de cataplasme.

– Le macérat huileux de Souci apaise les peaux sensibles, irritées, trop sèches ou craquelées, sur les dermatoses, les brûlures légères, la peau après une exposition au soleil, et les crevasses. Tu pourras aussi l’ajouter dans ta recette de baume pour les mains gercées par le froid d’hiver.

Retrouvons-nous pour la deuxième partie des plantes qui font la beauté et le beau temps avec:

  • La Camomille (Romaine ou matricaire? Mystère…)
  • La Capucine
  • Le Sureau
  • La Saponaire
  • Le Plantain


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.