5 Bonnes raisons d’aimer la Bourrache officinale

5 Bonnes raisons d’aimer la Bourrache officinale

La Bourrache officinale, est une plante annuelle qu’on va retrouver en Europe et en Afrique du Nord, en Asie.

En Europe, elle apparaît du printemps à l’automne mais survit parfois à l’hiver. On la récolte d’ailleurs presque toute l’année, elle est facilement reconnaissable avec ses jolies fleurs bleues en forme d’étoile qu’elle montre fièrement le long des chemins, sur le bord des routes, dans les décombres, dans les champs, et parfois même dans les jardins de particuliers où elle est alors considérée comme mauvaise herbe car envahissante. Eh oui Dame Bourrache se ressème toute seule, comme une grande, où bon lui semble, sans l’avis et l’aide de personne! On devrait la laisser faire puisqu’elle a de bonnes raisons de rester au jardin.

 

5 BONNES RAISONS DE SE LAISSER ENVAHIR PAR LA BOURRACHE

(OU AUTANT DE BONNES RAISONS D’EN FAIRE POUSSER AU JARDIN)

 

 

1- C’est une plante mellifère.

L’autre nom populaire de la bourrache en anglais est Beebread (Le pain des abeilles) et ce n’est pas par hasard. Elle est appréciée des abeilles qui peuvent butiner ses fleurs presque toute l’année, entre 8 et 10 mois par an; on le sait peu de plantes fleurissent aussi longtemps dans l’année.

2- La Bourrache est comestible 

  • Les feuilles se consomment cuites comme des épinards,
  • les jeunes feuilles crues et hachées accompagnent les salades, que les jolies fleurs bleues pourront agrémenter. Macérée dans du vinaigre pour aromatiser une salade ou
  • dans du vin pour en faire une liqueur, la bourrache se prête à tout en cuisine, pour peu qu’on se laisse inspirer par elle. Et si on avait là enfin une bonne raison de se mettre à la cuisine sauvage?

Néanmoins, elle peut être toxique si consommée en très grande quantité car elle contient des tanins, des saponines et des alcaloïdes qui, ingérés à forte dose, sont nocifs.  Mais on ne va pas tomber dans l’excès n’est ce pas? Et si l’idée de manger une plante qu’on ne vend ni au marché ni au supermarché ne vous séduit guère, pas de panique, la bourrache sert à bien d’autres utilisations.

 

3-C’est aussi une grande plante de la beauté et du bien-être 

Tu connais c’est sûr, l’huile de Bourrache.  aux propriétés extraordinaires sur la peau, Dame Bourrache fournit une huile riche en acides gras essentiels et en provitamine A, précieux enzyme au pouvoir antioxydant. Obtenue à partir des graines contenues dans le pistil des fleurs, l’huile de bourrache est exceptionnellement riche en acide gamma-linolénique, acide rare qui favorise le renouvellement des cellules et assure l’élasticité de la peau, ce qui fait de l’huile de bourrache le meilleur antirides connu. En externe, elle lutte contre le dessèchement cutané, contre le vieillissement de la peau, soulage les peaux sujettes aux rougeurs, à l’eczéma, l’acné grâce à une application régulière. Elle est régénérante, émolliente, adoucissante…

L’huile de bourrache peut être prise en interne sous forme de gélules ou soit directement dans l’alimentation dans des salades ou jus de légumes par exemple. Elle coûte assez chère mais l’investissement en vaut la peine.

Une infusion de fleurs me sert de lotion émolliente pour le visage, elle se conserve deux à trois jours au réfrigérateur.

Dans son livre: “La bourrache, une étoile au Jardin”, Bernard bertrand dit à propos de la bourrache que “Si la bourrache a longtemps eu la réputation de redonner le moral au point de dissipier la tristesse et redonner la gaîté, on peut admettre facilement qu’elle doit cette réputation justifiée au fait qu’elle nettoie l’organisme en profondeur en le débarrassant de ses toxines…”

4- Pour ses propriétés médicinales:

La bourrache est sudorifique et donc parfaitement indiquée en cas de fièvres et de refroidissements. Son infusion favorise la production de sueur qui favorise l’élimination des toxines de l’organisme. Elle est également diurétique, drainante, légèrement anti dépressive. Dans la médecine traditionnelle douce, elle est utilisée dans le traitement des affections pulmonaires, sous forme de sirop pour la toux, les bronchites… L’ingérer n’est pas anodin, il faut demander l’avis de son médecin, ou celui d’un herboriste ou naturopathe avant toute cure ou traitement à base de plantes car son efficacité ne garantit pas son innocuité.

5- Parce qu’elle est un engrais vert naturel!

Sa riche en potasse fait d’elle un excellent fertilisant.

6- Parce qu’elle est décorative.

Ses fleurs velues d’un bleu intense ne laissent pas indifférent; elles sont un hymne à la beauté, et à la contemplation. C’est comme si on mettait en plus de la couleur, un peu de poésie dans son jardin.

Et si la bourrache ne s’est pas invitée dans ton jardin, c’est l’occasion de l’y introduire, lui offrir un bout de terre ou l’inviter à ton balcon, puisqu’elle s’adapte aussi bien à une culture en pots. Sinon, on peut aller à sa recherche dans la nature.

 

Comment reconnaître la Bourrache? 

Pour la reconnaître: Elle a des poils, comme des duvets qui recouvrent aussi bien les feuilles que les fleurs et la tige. Ses feuilles sont allongées, et les bords ondulés. Les fleurs, d’un bleu intense, sont formées chacune de cinq pétales.

Si au détour d’un chemin, tu aperçois une belle bourrache qui te fait de l’oeil, ne résistes pas l’appel innocent de ses beaux yeux bleus…

 

Sources: La bourrache, une étoile au Jardin de Bernard Bertrand

Guide Marabout: Reconnaître les plantes médicinales



2 thoughts on “5 Bonnes raisons d’aimer la Bourrache officinale”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.