Faire pousser l’Aloe vera au balcon (ou ailleurs!)

C’est la reine des plantes à visée cosmétique, la plus polyvalente et la plus efficace qui soit.  Il existe douze bonnes raisons d’en faire pousser chez soi.  Autant de bonnes raisons d’en faire pousser au jardin mais si vous n’avez pas de jardin, ce n’est grave car l’aloe peut s’épanouir en pot sur un balcon, une terrasse et même sur le rebord d’une fenêtre. Et il y’a même d’énormes avantages à le cultiver en pot. Le célèbre navigateur Christophe Colomb (vous savez, celui qui aurait découvert l’Amérique), avait surnommé l’aloe vera « le docteur en pot» car les plants d’aloe auraient servi à soigner les marins à bord de ses bateaux lors de leurs expéditions. C’est là la preuve que l’aloe vera en pot s’adapte très bien à ce type de culture et ce dans des conditions les plus inattendues.

Maintenant qu’on sait pourquoi il mérite une place de choix à la maison, comment le cultiver?

Dans mon pays natal, l’Aloe pousse partout, elles ont toujours fait partie du décor, au point où je ne me suis jamais posée la question de savoir à quoi pouvait ressembler sa graine, comment celle ci germait, etc.  Malgré son origine africaine, l’aloe s’adapte comme on a pu le voir aux conditions climatiques diverses et variées, à condition que la température dans l’idéal soit supérieure à 10°.

Les semences de l’Aloès sont rares, il vaut mieux laisser les semis aux professionnels. En France on  trouve de l’Aloe vera en pot dans les jardineries,  sur les sites de vente en ligne. Le domaine de l’aloes, par exemple, basé en Alsace en a fait sa spécialité.

Et on trouve même de l’aloe vera de qualité biologique de plus en plus et là c’est le top! 

 

[highlight]CULTURE EN POT:[/highlight]

Dès l’achat, rempoter dans un pot (en terre cuite de préférence) plus grand, de 30 cm de diamètre d’abord, si la plante mesure entre 30 et 50 cm de hauteur.

Pour le rempoter, il faut:

Du terreau ( de rempotage)

• Un peu de sable ou de terre du jardin

• Des billes d’argile ou du gravier

 

Au fond d’un pot en argile verser les billes d’argile ou du gravier pour drainer, sur 5 à 10 cm.  Ajouter le terreau et le sable mélangés. Poser la plante au centre, ajouter le reste du mélange tout autour jusqu’à la hauteur. Arroser. Poser le pot dans un endroit  à l’abri des courants d’air et de l’humidité.

 

Un arrosage par semaine ou tous les 10 jours est suffisant, entre mars et Octobre. En automne, quand les températures sont en dessous de 10°, mettre la plante en intérieur, à l’abri du gel, pour la ressortir au printemps,en avril.

En période chaude, arroser une à feux fois par semaine avec de l’eau à température

ambiante. La plante supporte les températures élevées jusqu’à 40°.

Si vous vivez en tout temps sous d’autres latitudes, sous les tropiques, pas besoin de prendre toutes ces précautions! L’Aloe vera est une plante tropicale et s’épanouira facilement sur votre terrasse, balcon et dans votre Jardin. Un à deux arrosages par semaine suffiront.

 

[highlight]ENTRETIEN:[/highlight]

L’aloe est une plante facile d’entretien, peu exigeante, qui ne demande qu’un peu d’eau de temps à autre, un peu d’attention et beaucoup d’amour. Un rempotage est tout de même conseillé tous les 2 à 3 ans dans un pot plus grand, pour que la plante puisse avoir assez de place pour s’épanouir. Retirer les feuilles séchées s’il y’en a en les coupant à la base.

Comme elle est résistante aux insectes nuisibles et aux maladies, l’aloès se prête parfaitement à la culture bio, sans intrants chimiques et autres pesticides. Un engrais bio ou du purin d’ortie ou de prêle feront bien l’affaire si jamais la plante est attaquée.

Une fois adulte, l’aloès fera des bébés et il faudra alors les prélever avec leur racine et repiquer dans un autre pot.

[highlight]AU JARDIN:[/highlight]

On peut cultiver l’aloe vera directement en pleine terre mais il faudra pailler à la base pour  protéger la plante en début de saison froide car en dessous de 3° elle peut geler et pourrir.

Au jardin, l’aloe aime les sols riches et bien drainés, et une exposition ensoleillée.

 

Sources:

Des plantes médicinales pour mon balcon, Serge Schah

L’Aloès, Sylvie Hampikian

You Might Also Like