Mon huile de Millepertuis fait-maison

J’ai cueilli le millepertuis beaucoup trop tard cette année! Le Millepertuis perforé, c’est à la St Jean qu’il faut le cueillir, et c’est à cette période qu’on se doit de préparer cette fameuse huile rouge-sang qui servira toute l’année en attendant le prochain Été.

Les quelques pieds que j’avais au Jardin ont fleuri assez tard par chez moi. Et ils n’étaient pas bien fournis non plus. J’ai eu droit à quelques fleurs, mais bien assez pour préparer mon huile de Millepertuis. On prend ce que la Nature nous donne! Pas question pour moi donc d’exiger davantage d’elle…

 

Le Millepertuis perforé, en deux mots, qu’est ce que c’est?

Hypericum perforatum, c’est son nom latin!

C’est l’Herbe de la St Jean par excellence. Lorsqu’elles sont observées à contre jour, les feuilles de Millepertuis laissent apparaître de petits trous, qui sont en fait des poches d’huiles essentielles, et qui lui valu le surnom d’herbe aux mille trous.

Traditionnellement, le Millepertuis est cueilli le 21 Juin, pendant le Solstice d’Été. Il se dit que lorsqu’il est cueilli à cette période de l’année, ses propriétés sont à leur comble.

Le Millepertuis est aussi connu pour avoir de réels pouvoirs sur la dépression nerveuse. J’ai posté ICI une recette d’Oenolé de Millepertuis tout droit sorti d’un livre de Phytothérapie. Un vin qui aide à ne pas broyer du noir!

 

Et l’huile de Millepertuis alors?

 

C’est un grand classique de la Phytothérapie traditionnelle et moderne. Une huile que j’adore pour sa couleur originale, mais aussi pour ses propriétés bien-sûr!  Une huile incontournable contre les brûlures (aussi bien qu’externes qu’internes), contre les coups de soleil.

Elle guérit les brûlures, cicatrise les plaies, régénère les tissus superficiels, soulage les douleurs et les inflammations. (Secrets de Plantes, Michel Pierre)

En usage local, elle serait utilisée comme antalgique (antidouleur) dans les affections de la bouche et de la gorge. (200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker)

 

Préparation de l’huile de Millepertuis

 

Pour préparer une huile de Millepertuis (Macérat huileux), ce sont les fleurs qu’il faut cueillir, avec attention et délicatesse.

On met le tout à faire sécher à l’air libre, pendant 24h.

Ensuite, mettre les fleurs dans un bocal sans tasser. Ajouter de l’huile jusqu’à ce que les fleurs soient recouvertes.

 

 

 

Au début de la 3ème semaine de macération, j’avais déjà obtenu cette huile rouge sang que j’aime tant! 🙂

Je l’ai laissée macérer une semaine de plus.

Ensuite, on filtre, on met en bouteille et on étiquette…

Notre huile de Millepertuis est prête!

Mise en garde: L’huile de Millepertuis peut être photosensibilisante, notamment chez les personnes à la peau claire.

 

 

 

 

 

 

You Might Also Like