L’huile de Chaulmoogra, une huile surdouée: 5 raisons de l’utiliser

Imaginez une huile capable de tout faire, de prendre soin de soi des pieds à la tête. Une huile ultra polyvalente qu’on rêverait d’emmener partout sans emporter toute sa salle de bain. Cette huile existe, on l’a surnommée l’huile surdouée.

Ce surnom lui sied à merveille… Il faut dire que l’huile de Chaulmoogra est tellement multifonctions… J’adore les huiles végétales, mais vraiment toutes, et l’huile de Chaulmoogra est dans le Top 3 de mes huiles préférées. S’il ne fallait emporter qu’une huile sur une île déserte, ce serait elle.

Alors je vais vous dire pourquoi…

Mais avant de vous parler de ses multiples propriétés, parlons d’abord de ses origines.

L’huile de Chaulmoogra, the Origins…

 

Le Chaulmoogra désigne en fait plusieurs espèces d’arbres, tous de la famille des hydnocarpées, tous fournissant des graines dont l’huile contient de l’acide hydnocarpique et l’acide chaulmoogrique. Ce sont ces deux acides gras rares et très spéciaux qui donnent à l’huile de Chaulmoogra cette propriété très bénéfique à la peau.

Auparavant, elle était employée en Inde pour soigner la lèpre et autres problèmes de peau. Elle est aujourd’hui encore utilisée en médécine ayurvédique, pour soigner les problèmes de peau.  Cette réputation lui colle à la peau, et c’est peu de le dire car le chaulmoogra soigne les dartres, le psoriasis, l’eczéma, l’herpès, l’acné…

Mélangez là à l’huile de Calophyle (encore appelée huile de Tamanu) pour régler la plupart des problèmes de peau. Ces deux là en synergie, c’est juste la bombe!

En Afrique, notamment en Guinée et en Côte d’Ivoire, on retrouve d’autres variétés du Chaulmoogra dont Oncoba echinata, à partir duquel est extrait l’huile de Gorli.

Si l’huile de Gorli a autrefois été utilisée  pendant les années 20 par les colons pour soigner la lèpre, son utilisation a depuis été un peu oubliée. Pourtant elle renfermerait un taux d’acide chaulmoogrique supérieur à l’huile de chaulmoogra indienne, qui elle contient à la fois de l’acide hydnocarpique et chaulmoogrique. Mais les deux huiles ont des propriétés quasi-similaires.

Depuis leur utilisation il y’a bientôt un siècle, d’autres propriétés méconnues ont été découvertes pour notre plus grand bonheur. Mais, mais, mais… cette huile est vraiment à utiliser avec parcimonie, chichement même je dirai car c’est une huile rare et qui dit rare dit précieux. Et ce serait aussi un excellent moyen de préserver son espèce.

Je te parlais de ses nombreuses propriétés, eh bien les voici.

1- Pour le soin des peaux abîmées et à tendance acnéique, c’est une pépite

 

Elle purifie la peau, assèche les boutons, et surtout surtout répare. C’est mon huile anti-boutons préférée.

Routine du soir avec le Chaulmoogra: Je m’offre tous les soirs pendant 21 jours, un long et doux massage de 5 minutes avec de l’huile de Chaulmoogra réchauffée entre mes mains. Et au petit matin, la peau est ultra douce, rebondie, lumineuse.

Pour un massage du visage, on l’utilise:

  • Seule, elle remplit son rôle à la perfection. Si on n’aime pas son odeur, on peut toujours la diluer dans une  autre huile végétale.
  • En mélange avec de l’huile de Nigelle en cas d’acné
  • En mélange avec 1 goutte d’huile essentielle au creux de la main de Tea tree ou de lavande vraiie quand on a les boutons pour un action purifiante renforcée.
  • En mélange avec un peu de gel d’Ale vera, elle sublime le teint. La peau est lumineuse, radieuse, réparée.

 

2- Elle atténue les taches brunes, cicatrices d’acné et taches d’hyperpigmentation

  • Harmonise le teint
  • Estompe les taches

3- C’est une merveille pour les cheveux!

  • Elle combat les pellicules et prévient leur apparition
  • Stimule la pousse des cheveux. Pour un massage du cuir chevelu pour favoriser la pousse des cheveux on peut l’associer à l’huile d’avocat, de Moutarde et de Ricin.

4- Elle aide à combattre la cellulite

Grâce à sa capacité à déstocker les graisses localisées qui forment la peau d’orange.

Avec un macérat huileux de Lierre grimpant, son action sera renforcée, mais aussi avec de l’huile végétale de Macadamia, les huiles essentielles de Génévrier, de Pamplemousse, de Cèdre ou encore de Sauge sclarée

 

5- L’huile de Chaulmoogra favorise le bronzage

Avec de l’huile végétale de Tomate, de Buriti, de carotte ou encore de Karanja, on en fait une huile solaire à emporter l’été prochain sur la plage, question de parfaire son bronzage.

Utilisée après une exposition solaire, elle calme la sensation de brûlure, apaise, répare…

Avec autant de pouvoirs, il n’est pas étonnant que le chaulmoogra soit de plus en plus sollicitée. Rares sont les huiles végétales ayant un champ d’action aussi large, surtout en terme de réparation. Je la surnommerais bien « L’huile qui répare », même si je l’avoue, le terme d’huile surdouée lui va comme un gant.

Et vous, que pensez-vous de l’Huile de Chaulmoogra?

L’avez-vous déjà utilisé?

Qu’en avez-vous pensé?

 

You Might Also Like